UNE FLEUR ÉTERNELLE POUR LA SAINT VALENTIN

brancheFleurBleue_1

Cela fait six ans que William Amor, un communiquant de 35 ans reconverti en artisan d’art, récupère des sacs plastique pour en faire des fleurs. Dans son atelier parisien, il réalise à la main, orchidées, coquelicots et autres fleurs issues de son imagination. Une façon d’agir, à son échelle, face à la pollution en ville.

Pour fabriquer ses fleurs, William Amor utilise différents types de matériaux à commencer par les emballages plastiques récupérés dans la rue. Chauffés au chalumeau, ils servent à créer les pétales. Les filets de pêches, cordes pour bateaux, guirlandes de Noël ou même perruques se transforment en étamines et pistils. La fabrication d’une fleur représente environ 30 à 40 minutes de travail. Des objets d’art ultra résistants puisque ses créations ont la même durée de vie que le plastique avec lequel elles sont constituées, plus de 450 ans. En Plus, il y a un vrai projet social derrière, souligne William Amor.

En partenariat avec l’association Contramundo, ce jeune créateur entend former des personnes démunies ou sans emploi, afin de les aider à se réinsérer socialement. D’ici fin 2016, il espère pouvoir enseigner son métier à cinq personnes et confectionner ainsi plus de fleurs. Parmi ses autres projets, l’organisation d’ateliers dans les écoles pour éveiller les enfants aux problématiques du gaspillage plastique. Le but, amener le public vers un autre regard sur la matière plastique et engendrer une coalition positive et solidaire dans le système de récupération de la matière à recycler.

À la fois esthétiques, écologiques et sociales, les fleurs de William Amor ont fait l’unanimité chez Positivom. Et à l’occasion de la Saint Valentin, quoi de plus poétique qu’une fleur qui ne meurt jamais pour célébrer son amour.

Comment participer ?

En prenant part à la chasse au plastique : chacun peut poster son cliché de matière abandonnée et déposer le déchet trouvé dans le premier conteneur de collecte installé à la boutique Front de Mode.

Le + Positivom

Sur les réseaux sociaux, participez à l’histoire participative où le plastique s’étonne de sa destinée et se demande : « Pourquoi tu m’abandonnes ? Je rêve de devenir une fleur ! »

Où trouver la fleur éternelle ?

Boutique Front de Monde – 42 rue Volta – 75003 Paris

Fleur individuelle à partir de 10 euros, branches fleurie à partir de 30 euros. Installation artistique spécifique à la demande.

Liens utiles 

Site internet: http://creationsmessageres.com/fr/

Facebook: https:/www.facebook.com/creationsmessageres/

 

 

 

 

Aucun commentaire

Répondre

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Envoi en cours...

©2017POSITIVOM MADE by Hoso

ou

Se connecter

ou    

Oubli de mot de passe ?